AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Hawke Reinhardt ~ Jedi déchu, Seigneur Noir des Sith

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hawke Reinhardt
Seigneur Noir
Seigneur Noir

avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 25/01/2014


Feuille de personnage
Alignement: Obscur
Equipements:

MessageSujet: Hawke Reinhardt ~ Jedi déchu, Seigneur Noir des Sith   Mar 16 Aoû - 15:18

Hawke Reinhardt
ft. Garrett Hawke de Dragon Age Saga

Âge : 32 ans
Situation familiale : Famille décédée
Rang : VI
Groupes : Nouvel Ordre Sith
Pouvoirs et formes de combat (si utilisateur de la Force) : Forme de prédilection : Djem So
Forme excellente : Juyo
Formes Bonnes : Soresu et Ataru
Forme Moyenne : Shien So
Formes Connues : Shii-cho, Makashi, Niman et Sokan
Pouvoirs de Forces : Toutes de niveau 2 à 5 (neutres et obscurs), Tempête d'éclairs (Niveau 6)
Armes : Lance Laser Pourpre (Cristal Qixoni)
Caractère

Se montrant toujours calme en apparence, Hawke est du genre colérique. Il peut être calme mais exploser de rage dans la minute qui suit. Même s’il est rare de le voir ainsi exploser. En effet, le pouvoir lui a appris que l’échec de ses subordonnées peut arriver et qu’il faut faire avec. Même s’il n’apprécie que peu la défaite ou l’échec. Peu intéressé par les frivolités des fêtes et autres soirées fastueuses, il en organise parfois pour le plaisir du peuple. D’ailleurs, tout le monde y est invité du simple prolétaire aux plus riches quidams de sa nation. Il ne supporte pas les hypocrites, qui ont tendance à finir embrocher par sa lame. Il apprécie la déférence, ce qui est normal au vue de son titre, mais déférence et hypocrisie sont deux choses différentes que beaucoup semblent confondre.

Ensuite, c’est un ami fidèle qui ne supporte pas la trahison. Il s’est senti trahi deux fois dans sa vie, la première quand son maître est mort, la seconde quand Vader, dont il voulait se venger est mort. A présent il ne veut plus que ça arrive. Même s’il entretient une relation très étrange, il sait que la trahison n’est pas loin, de ce fait, il s’y attend et ne le voit pas comme tel. Il n’aime pas non plus qu’on se serve de lui pour accroître son pouvoir. Certains gouverneurs planétaires l’ont fait en espérant s’élever socialement encore plus haut qu’ils ne l’étaient déjà. Ils ont fini exécuté pour haute trahison.

Enfin, il ne supporte pas qu’on lui dise quoi faire ou qu’on le prenne de haut. Il n’est pas infaillible. Cela n’est pas un secret, mais qu’on le fasse sentir ridicule, stupide ou simplement qu’on se croit plus malin que lui, l’insupporte. Un membre du Conseil Noir l’a appris à ses dépens. A la suite d’un échec personnel, ce Seigneur Sith l’a descendu en flèche en appuyant sur cette défaite que Hawke ne digérait pas. Le Seigneur Sith a fini empalé à son fauteuil. Lui faire des reproches, c’est faisable, mais il ne faut pas en rajouter.

Physique

Hawke est un homme faisant environ un mètre quatre-vingt-cinq pour quatre-vingt kilos. Possédant une musculature sculptée, le trentenaire est un guerrier à mains nues accompli. Bien entendu, il ne fait pas le poids à des adversaires armées ou à des ennemis plus puissants physiquement que lui. Il ne pourra pas vaincre un Wookie en duel par exemple. Le Seigneur Noir possède une chevelure courte avec quelques mèches rebelles sur le front. Il porte également une barbe fournie noire. Ses yeux sont noirs mais brillent parfois d’un éclat mordoré surtout quand ses sentiments prennent le pas sur sa raison. C’est d’ailleurs le signe principal de sa corruption du Côté Obscur.

Dans son palais de Serenno, il porte très souvent sa tenue d’apparat, une veste à double rangée de boutons dorée blanche, à double col. L’arrière de la veste descend en queue de pie unique. Les bords de la veste sont relevés de coutures dorées. Sous le col, il porte une lavallière blanche. Le pantalon est gris foncé et les bottes de cavalerie noires. Pour couvrir son côté gauche, il porte une cape noire portant le symbole de sa maison en surpiqure dorée. L’intérieure de la cape est dorée. Il porte parfois des gants blancs notamment lors de visite protocolaire.
En tant que commandant de la flotte Sith, il utilise un ensemble composé d’un uniforme noir ressemblant énormément à celui des Moffs de l’Empire Galactique, une simple veste noire fermé, aucun insigne ou symbole de rang n’est visible sur la poitrine. Une ceinture avec une boucle argentée souligne la taille, un pantalon d’uniforme noir et des bottes de cavalerie en cuir noir. Il porte parfois un par-dessus noir avec des liserés dorés sur les manches et le symbole des Sith sur l’épaule. Cependant, il n’aime pas porter un vêtement qu’il trouve inutile en intérieur.
Lors de ses déplacements en tant que chef de l’Ordre Sith ou au combat, il porte une tenue plus adapté au combat au sabre-laser. Son armure de combat est composée d’un pourpoint en cuir gris foncé avec une manche en cuir rouge et un pantalon moulant bleu. Son torse est protégé par une armure en duranium en forme de flèche. La partie haute de l’armure est protégé par un petit gorgerin évasé. L’armure est surmontée par un col en fourrure de Wampas, animal qu’il a dû affronter sur Hoth au cours de son périple. Celle-ci est attachée au torse par des lanières passant sous les bras en cuir marron. Si le bras droit, celui tenant l’arme n’est pratiquement pas protégé, seulement par une mitaine haute en cuir clouté, le bras gauche quant à lui, possède une puissante cuirasse en duranium tout le long du bras. La spallière forme trois pointes d’environ quinze centimètres. En-dessous se porte deux plates de duranium posés l’une sur l’autre pour protégé le haut du bras. La protection du coude est formé d’un V dont les doigts pointes sont tournés vers l’extérieur. Le gant est lui aussi tout en pointes, chaque phalanges possédant une petite pointe. Enfin le bout des doigts du gantelet ressemble à des griffes. De ce fait, Hawke ferme rarement le poing sauf lorsqu’il utilise son arme en combat. Ses genouillères ressemblent à sa spallière. C’est un losange dont les angles horizontaux sont très bas alors que les angles verticaux sont très hauts. Une pyramide au milieu de ce losange permet au genou de plié. Ses bottes sont en fait du cuir de Banthas recouverts de cinq plaques en duranium. La première ressemble à une longue flèche pointée vers le bas et protège le tibia. Les autres plaques sont plus rectangulaires et protège le cou du pied ainsi que le haut du pied. Au niveau du talon, les bottes portent un petit ergot d’environ 5 centimètres. Enfin, il porte à la taille une large ceinture en cuir marron portant des sacoches utilitaires. La partie basse de la ceinture et notamment les quatre sacoches utilitaires sont collés à la jambe par une petite lanière qui fait le tour de sa cuisse droite. Enfin une petite écharpe rouge où est frappé le symbole de sa maison est lié à sa ceinture et bats parfois au vent.
Lorsqu’il n’est pas nécessaire de parader en chef d’état ou en Sith. Darth Imperium porte une simple chemise rouge au col ouvert et lié par des petits lacets de cuir. Le col et le bord des manches est relevé d’or. Il porte un pantalon marron et des bottes de la même couleur.

Pour finir parlons de ses armes. La première est un sabre laser simple qu’il a créé lors de sa formation par Obi-Wan Kenobi. Ressemblant à celle qu’avait eue son maître durant la Crise de Naboo en 32 BBY, le cristal intérieur est simple et sa couleur est verte. Cette arme bien que symbole d’une époque totalement révolue est gardé précieusement pour alimenter sa colère, notamment avec la première phrase du Code Sith : La Paix est un Mensonge.
La seconde arme, celle qu’il s’est forgé durant ses errances dans le Côté Obscur et notamment durant sa formation dans le système Dromund, est encore plus simple. Elle est composée d’un tube gris métal, d’une lanière de cuir pour éviter que le sabre ne glisse et d’une lame magenta. Cette arme est notamment cacher dans l’accoudoir de son trône dans la citadelle de l’Académie de Korriban où il siège parfois.
Son arme principale est une lance laser. Composée d’une poignée d’environ un mètre en bois de Brylark, un bois réputé aussi résistant que le métal. Seul l’émetteur de lame est en métal. Bien entendu, la lame semble rouge mais en fait elle est pourpre. Enfin à l’opposé de l’émetteur, Hawke y a installé une petite sphère d’environ 7 cm de diamètre. Certains disent que c’est une perle de Dragon Krayt. La vérité, seul Hawke la connaît et l’homme ne fait rien pour contredire les rumeurs.

Histoire

Le vent frais qui soufflait depuis la mer avait toujours eu le don de faire du bien à Faril. Lui un ancien marin appréciait particulièrement le vent de la mer. Il le savait, on se sentait libre sur les eaux tumultueuses des océans de Serenno malgré la dangerosité des eaux émeraudes de la planète. Mais c’est cela qui lui plaisait tant. Aujourd’hui, il avait cessé d’aller sur les flots pour diriger son entreprise de tourisme maritime. Le problème c’est que son entreprise ne se tenait pas vraiment bien, surtout avec les rumeurs de tensions au sein de la Galaxie. Le Comte Dooku, gouverneur de la planète ne cessait de répéter que la République avait échoué et qu’il ne pouvait plus compter sur elle. Pourtant ce n’était pas les troubles galactiques qui occupaient l’esprit de l’homme d’affaires, non à cet instant précis, c’était l’arrivée imminente de son fils qui le préoccupait. Sa femme était entrée en salle d’accouchement depuis huit longues heures et les droïdes médecins ne laissaient que peu d’indice. C’est pour cette raison qu’il était sorti pour regarder vers les eaux vertes qui s’étalaient au pied des immenses falaises de granit noir qui soutenaient la ville de Carannia, la capitale de Serenno. Faril laissa son regard dériver et se poser sur les immenses colosses de pierre ressemblant à des hommes pliés sous le poids d’un joug. Ce joug tenait les chaines qui protégeaient le port. Ce système archaïque avait été créé des millénaires avant que la planète ne possède un spatioport digne de ce nom. On l’avait gardé en état pour se rappeler que les habitants de Carannia avaient toujours vécu grâce aux métiers de la mer.

Alors qu’il contemplait les montagnes lointaines, cette contemplation avait calmé ses nerfs, il entendit un léger vrombissement, caractéristique d’un mini-répulseur utilisé sur les droïdes médecins de Serenno. L’homme d’affaires se redressa et se tourna vers le petit droïde. Le droïde parla d’une voix synthétique qui se voulait respectueuse.
- Mes félicitations Monsieur Reinhardt, vous êtes le papa d’un petit garçon. L’accouchement aurait été difficile, votre épouse a dû être placé sous sédatifs pour éviter la douleur.
- Va-t-elle s’en sortir ?
- Le diagnostic est plutôt bon.
- Ce n’est pas une réponse ça !
- Je ne peux faire mieux Monsieur.
- Soit, allons voir mon fils, si je le puis bien sûr.
- Bien entendu, monsieur, pourquoi ne pourriez-vous pas le voir ?

Faril soupira et murmura un "Pour rien" avant de filer vers la Couveuse, zone réservé aux nouveau-nés.

En arrivant dans la pièce, Faril reconnut tout de suite son fils. Bien entendu, les droïdes médecins n’avaient pas encore noté le nom du bébé dans leurs archives. Faril regarda l’enfant avec un sourire ému et murmura son nom : Hawke.  Le droïde qui l’avait suivi depuis la terrasse lui demanda si c’était le nom de l’enfant, le chef d’entreprise acquiesça en silence. Le droïde nota immédiatement dans son répertoire le nom de l’enfant. Alors que Faril observait son fils, une alerte raisonna, cela venait de la chambre de la femme de Faril.

_________________________________


Hawke salua le sous-officier au moment de son passage. Le jeune homme de 16 ans venait d’entrer dans l’Armée. Il n’avait pas trop le choix. Il était le fils du gouverneur de Serenno. La mort de Dooku avait permis à Faril Reinhardt d’être nommé Gouverneur et Comte à la place du Sith. A présent, Hawke devait honorer son père en montrant l’exemple et en entrant dans l’armée… Rebelle. En effet depuis la proclamation de l’Ordre Nouveau et de l’Empire, Faril a décidé de combattre le système en place. Profondément démocrate l’ancien homme d’affaires ne supporte pas de voir les impériaux se comporter comme des maîtres sur des terres qui ne leur appartient pas. Les Soldats de l’Empire ont investi le palais gouvernemental comme s’il leur appartenait depuis toujours, ruinant les quelques pièces destinées aux prédécesseurs de Faril, même une pièce pour le Seigneur Tyrannus qui avait toujours été un bon gouverneur pour Serenno avait le droit à sa chambre… souillé et détruite par les Impériaux.

Le fils du gouverneur avait voulu combattre plus tangible le pouvoir en place. Il avait choisi de devenir pilote. En effet, depuis son enfance, le jeune homme faisait montre d’incroyables réflexes. Il avait même été choisi pour piloter un A-Wing, un nouvel appareil utilisé par les Rebelles pour l’interception. Le jeune homme était fier, son père aussi d’ailleurs. 9 ans après la Proclamation de l’Ordre Nouveau, Hawke prendrait enfin une part active à la lutte.

______________________________

Première mission au-dessus de Dantooine. Hawke était dans son cockpit, l’endroit était étroit, mais après tout, cela suffisait parfaitement pour le combat spatial. Le natif de Serenno ne pensait pas que les pilotes de chasseur TIE étaient aussi vifs. Il faisait partie de la chasse Rebelle depuis trois mois et c’était la première fois qu’il n’était pas vraiment dans une simulation de combat. Un coup direct et c’était la fin du jeune pilote. Pourtant, il arrivait à déjouer depuis plusieurs minutes les tirs des chasseurs impériaux. En fait, c’était surtout une mission de survie. Les A-Wing rebelles avaient pour mission d’éloigner les Impériaux des deux transports qui évacuaient certains colons blessés après un assaut impérial. Le croiseur où était affecté Hawke avait choisi de répondre à l’appel de détresse sans avoir de renforts. Le gros de la flotte devait arriver plus tard, du coup, le croiseur et les transports devaient tenir une grosse demi-heure avant l’arrivée de l’aide.

Cela devait faire bien 20 minutes que le pilote esquivait les tirs et abattait régulièrement des chasseurs TIE, mais ils étaient trois fois plus nombreux que lui et il devait toujours faire face à trois chasseurs dans son dos quand il en avait un devant lui. A force de manœuvre surprenantes voire suicidaires, Hawke se débarrassait d’un chasseur, l’abattait et recommençait, ce n’était pas idéal, mais ça semblait marcher. Mais celui qu’il avait dans le dos, avec ses ailes plus courbes que ceux des autres TIE semblait capables de suivre ses moindres mouvements. Il contacta son escadrille dans le casque qu’il portait.
- Les Gars, il y en a un qui me lâche pas. Un petit coup de pouce ?
Alors qu’il attendait la réponse avec une certaine impatience, il entendit une voix qu’il ne connaissait pas dans son casque.
- Je suis dessus.
A peine la phrase fut-elle prononcé que le chasseur TIE explosa en gerbes d’étincelles. Hawke remercia son sauveur et on lui annonça que les Impériaux se retiraient. Ce fut un soulagement pour Hawke. La voix inconnue lui dit de le rejoindre dans le hangar du Destroyer Providence qui venait d’arriver, Hawke dirigea son chasseur vers le vaisseau longiligne qui venait d’apparaître dans l’espace avoisinant Dantooine.

______________________________

Sceptique, le jeune pilote décida de suivre la voix. Celle-ci venait de lui sauver la vie, il n’était donc pas un ennemi. Le petit chasseur prit donc la direction du hangar dans lequel le petit chasseur venait de s’engouffrer. En arrivant dans le hangar latéral du Providence, Hawke fut surpris de voir des chasseurs presque aussi vieux que lui. Il y avait environ une trentaine de Chasseurs ARC-170 posé juste là. Il y avait une plus grande surprise encore pour le jeune pilote lorsqu’il vit qui sortait du petit chasseur, un Chasseur Jedi Eta-2 : Obi-Wan Kenobi. Le natif de Serenno sortit de son cockpit et alla à la rencontre du héros de la République. Il se présenta devant lui.
- Général Kenobi, c’est un honneur.
L’homme aux cheveux grisonnants sourit et répondit avec une sérénité presque communicative.
- C’est un honneur pour moi, mon jeune ami. Tu es un excellent pilote.
- Merci mon Général.
- Obi-Wan suffira, pas besoin de cérémonie, je ne suis plus général depuis longtemps.
- D’accord Obi-Wan.
- Suis-moi que nous discutions, veux-tu ?
- Avec plaisir

Les deux hommes prirent la direction du pont tout en conversant. Surpris par les capacités et les réflexes d’Hawke, le Général Kenobi lui fit passer quelques tests. Découvrant un bon taux de midichloriens, le maître Jedi lui proposa de le former. Hawke trop heureux accepta et devint dès lors l’un des apprentis du célébrissime Obi-Wan Kenobi.

_____________________________________________

En -2, Hawke rencontra à bord du Providence appartenant à son maître une jeune apprentie Inquisitrice. La conversation le perturba au plus haut point. En effet, la jeune femme, non seulement capable de résister à une forme de torture mentale, parvint à le déstabiliser et visiblement la mort ne semblait pas lui faire peur. Pourtant, elle savait que sa capture pourrait entraîner sa mort et par la Rébellion et par son maître. Mais elle semblait sereine vis-à-vis de cette histoire. Après cette rencontre perturbante, le Jedi chercha des réponses et découvrit par l’intermédiaire du Général Rex que la fugitive avait déjà tenté de le tuer. Il en apprit davantage, mais étrangement, il ne parvenait pas à la sortir de son esprit.

_______________________________________________

Le grand bouleversement dans la vie de Hawke eut lieu quelques mois avant la Bataille de Yavin. En effet, malgré son titre de Padawan, le natif de Serenno avait toujours un lien fort avec Obi-Wan Kenobi. Lorsque celui-ci se sacrifia sur l’Etoile Noire, Hawke le ressentit jusque dans son âme. Le cri qu’il poussa détruisit en partie sa cabine à bord de la frégate Nébulon-B dans laquelle il voyageait. Empli de rage et de haine, il prit la direction d’Alderaan dans l’espoir de retrouver le tueur de son maître. Il s’arrêta en chemin pour voler une navette impériale, c’était plus facile pour s’infiltrer à bord de l’Etoile Noire. Mais le vol ne se passa pas comme prévu. Le début se passa parfaitement. Mu par la haine, il tua les quelques gardes présents autour du hangar. Mais en entrant dans le hangar, il tomba nez à nez avec le Seigneur Vader. L’homme qu’il voulait tuer pour avoir tué son maître. Un combat acharné s’engagea entre les deux hommes. Malgré une résistance des plus admirables, le Jedi fut vaincu sans difficulté par l’ancien Padawan d’Obi-Wan. Le Serennian parvint à s’échapper, simplement parce que Vader le laissa faire. Mal en point, Reinhardt dut faire une halte sur un petit planétoïde où vivaient des contrebandiers. Il paya très cher ses soins, comme c’est souvent le cas dans ces zones de ravitaillements secrets.

Après ses soins, le Padawan troqua ses vêtements de Jedi pour des vêtements plus passe-partout, chemise en lin blanc, un pantalon noir et des bottes de voyage. Il avait cependant gardé son holster et son blaster. Il avait caché son sabre laser dans le revers du long manteau marron qu’il avait eu en vendant la navette impériale et ses vêtements de Jedi. Sauf qu’avec ses soins, ses achats de vêtements, il ne lui restait presque rien pour un vaisseau et la poubelle de vaisseau, qu’il avait acheté, semblait être en piteux état. Il parvint cependant à voyager avec, c’est d’ailleurs tout ce qu’il voulait : Voyager, se forger.

__________________________________________

Après plusieurs mois de voyage, il arriva en vue d’une planète qu’il ne connaissait pas. En cherchant sur l’ordinateur d’astronavigation, il n’en vit aucune trace. Cela lui semblait étonnant, en effet, à part un effacement volontaire, les Archives Républicaines… pardon, les Archives Impériales devaient avoir en mémoire ce système. Et comme l’ordinateur de son vaisseau avait la dernière carte d’astronavigation des Archives Impériales, il devrait l’avoir. Réfléchissant, il pensa que le seul être capable d’effacer ce genre d’Archives pour son profit personnel devait bien être l’Empereur Palpatine. Devenu encore plus curieux, il observa la planète pendant quelques minutes avant de se décider s’il atterrirait. La planète était nuageuse, le Padawan empli de colère cherchait une éclaircie pour essayer de voir si des mers, ou au moins des terres émergées étaient visibles mais il ne semblait rien y avoir.
Finalement, il se décida, poussé par la curiosité à atterrir. En entrant dans l’atmosphère, une fois que la chaleur fut retombée, il analysa l’atmosphère et découvrit avec un certain étonnement que l’air était respirable. En regardant bien, la planète était couverte d’une jungle épaisse, l’atmosphère se devait d’être humainement respirable. Par contre, la Faune devrait être assez agressive, comme dans de nombreuses jungles. Décidant d’atterrir près de ce qui semblait être une ruine construite par une espèce consciente, il approcha son vaisseau et trouva une petite zone plane suffisamment grande pour y poser son vieux coucou.

Le vaisseau posé, Hawke regarda par le hublot l’endroit devant lequel il venait d’atterrir. La construction en ruine semblait faite de pierres. Au vu de la forme presque effrayante, l’endroit devait inviter à la prudence. Mais au moins, elle avait été faite par des mains d’une espèce consciente. A présent il en était certain. Il soupira et se décida à aller la visiter. Il prit son long manteau posé sur le dossier de son siège de pilote, l’enfila et ressentit une sorte de soulagement à sentir le poids de son sabre-laser. C’est à ce moment qu’il comprit qu’il ressentait depuis son entrée dans l’atmosphère une forme de malaise, comme une oppression contre son cœur, comme si on le lui comprimait. Prenant quelques secondes pour s’apaiser, il sortit et alla voir les ruines.

L’endroit était aussi lugubre que son extérieur le suggérait, voire plus encore. Le malaise avait encore grandi en pénétrant dans la bâtisse. Des squelettes d’humanoïdes jonchaient le sol partout autour de lui, certains pliés dans des positions improbables, donnant l’impression qu’ils avaient été jetés des balcons surplombant la salle principale. Certains de ces corps portaient des colliers électriques, sûrement des esclaves. Partout contre les murs on pouvait voir des portes ressemblant à des tombeaux. Combien d’hommes étaient enterrés là ? Les esclaves avaient donc enterrés les hommes dans ces tombeaux avant d’être abandonnés là ? Hawke voyait l’horreur partout, mais quelque chose le poussait à continuer.

En arrivant au second étage de l’étrange bâtisse, il remarqua de nouvelles chambres. En fait, le Bâtiment n’était pas une sorte de temple comme l’avait tout d’abord pensé Hawke, mais c’était un vrai tombeau. Chaque porte de tombeau avait des décors en bas-reliefs mais il ne les comprenait que peu, sans doute, ces dessins représentaient la vie de l’homme inhumé derrière la porte de pierre. Tournant la tête vers le bord du balcon, le jeune homme eut un mouvement de recul. Ce qu’il d’abord avait pris pour des piliers classiques s’avérait bien plus… stupéfiant. En fait, les piliers représentaient des humains soutenant de leur dos le toit de cette nécropole. Dans quel endroit avait dont débarqué le natif de Serenno ? Il choisit quand même de continuer sa marche, en arrivant au fond, il découvrit la première porte de tombeau ouverte. Pourquoi était-elle ouverte ? En s’approchant Hawke découvrit que la porte avait été brisée. L’emplacement de la porte était jonchée de débris, certains presque aussi gros qu’Hawke lui-même. Les bas-reliefs étaient clairement visibles, la porte s’était effondrée sous l’usure. Intrigué de savoir qui se trouvait dans le tombeau, il osa pénétrer dans le lieu du dernier repos d’un homme inconnu.

Son malaise grimpa en flèche une fois dans le long couloir froid et noir. Pour avoir un peu de lumière, il sortit son sabre-laser et l’alluma. Baigné dans une pénombre verdâtre, il avança prudemment. Finissant par arriver dans une salle circulaire au centre de laquelle se trouvait un caveau. Il s’avançait pour voir que sur le couvercle, il n’y avait rien. Comme si l’homme allongé là pour l’éternité avait eu son nom effacé par les hommes qui l’avaient couché là. Alors qu’il semblait y entrevoir une forme, tous les braseros de la salle s’allumèrent comme par miracle. Soudain une voix glaçante, comme sortie d’outre-tombe résonna dans le tombeau.
- Qui ose troubler mon repos ?
Cette phrase sonnait plus comme un ordre que comme une véritable question. Se redressant de tout son être, il fit volte-face en position de combat pour voir une simple aura bleutée le traverser. Pris d’une violente douleur au niveau du ventre par ce passage, il s’écroula à genoux tordu par la douleur. Alors qu’il redressa la tête, la forme floue sembla prendre forme. Un homme venu d’un autre âge se présenta devant lui, il portait une espèce de robe de cérémonie. Son visage était caché par un masque complet, un peu à la façon de Vader, mais il n’y avait pas le chapeau supérieur, comme le Seigneur Noir. La voix d’outre-tombe reprit.
- Quand je pose une question, j’exige une réponse. Qui es-tu ?
Avant que Hawke ne puisse répondre, l’apparition leva son bras droit et une douleur insoutenable vrilla la tête du jeune homme. Prenant sa tête à deux mains, le Serennian hurla de douleur à pleins poumons. Au bout de ce qui sembla une éternité l’entité relâcha son emprise et Hawke s’écroula à quatre pattes comme prosterné devant l’apparition.
- J’attends toujours une réponse, jeune homme. Qui es-tu ?
-Mon… Mon nom est… Hawke.

Hawke avait du mal à respirer, il avait presque eu du mal à parler, sa tête et ses poumons lui faisant un mal de chien. Il redressa doucement sa tête pour pouvoir mieux regarder l’entité. Celle-ci reprit calmement, comme légèrement apaisée.
- Bien Hawke, maintenant dis-moi que viens faire un pilleur de tombes ici ?
- Je ne suis pas un pilleur de tombes.
- Alors qu’es-tu ?
- J’explore.

Le fantôme partit dans un énorme rire amusé. Il regarda Hawke de nouveau et répondit.
- Tu explores les vieilles tombes, toi ?
Le fantôme sembla étudier Hawke qui finit par se redresser doucement. Au bout d’un temps qui sembla durer plusieurs heures, le fantôme reprit en faisant léviter le sabre-laser du Padawan.
- Tu es puissant dans la Force, et tu sembles plein de colère… Tu me plais jeune homme.
- Vous plaire pour quoi ?
- Pour faire de toi mo héritier. Tu vas recevoir mon enseignement et devenir le successeur de Darth Kallig, Seigneur Noir des Sith et Maître de Dromund Kaas.
- Je ne deviendrais jamais un Sith !

L’esprit bleuâtre rit et reprit plus sérieux.
- Ecoutes toi. Tu es déjà en train de sombrer du côté Obscur. Avec mon enseignement et la puissance qui sommeille en toi, tu détruiras tous tes ennemis et surtout celui que tu veux tuer : Vader !
- Comment… ?
- Je suis le Seigneur Kallig, je l’ai lu en toi.

Hawke tenta de protester encore mais avec moins de véhémence qu’auparavant. Il faut dire que les promesses de puissance du Seigneur Kallig l’attiraient comme un aimant. Finalement, le Serennian s’inclina et accepta la proposition de Kallig.

____________________________________________

La formation avec le fantôme ne fut jamais facile. Bien sûr, Kallig alimenta autant que possible la haine et la colère de Hawke. Hawke étudia l’histoire des Sith. Alors qu’il pensait avoir vu la seule construction depuis son vaisseau, Hawke découvrit, par l’intermédiaire de son nouveau maître, qu’il y avait d’autres ruines. Ces ruines étaient la preuve d’une civilisation plus récente que celle du temple avait tenté de coloniser la planète. Il y découvrit une citadelle faite de duracier, mais couverte de végétation. Il trouva des archives et les explora en totalité, tout du moins ce qui était lisible. Envoyé dans des nexus de Force notamment pour se nourrir de leur pouvoir obscur, Hawke échouait parfois et les punitions de Kallig étaient terribles. Etranglement de Force, choc électrique, vol à travers d’une pièce avec choc contre les murs, Kallig passant à travers le corps du Serennian et parfois, dans les plus grands échecs, une possession temporaire. Mais très souvent après de telles démonstrations de puissance, le Seigneur fantôme disparaissait parfois des jours entiers et Hawke se concentrait sur sa formation.

Plusieurs années passèrent, le Jedi Noir troqua au fur et à mesure du temps sa tenue de voyage pour une tenue de combat faite de duranium, qu’il avait dû faire lui-même dans les vieilles fonderies de Dromund Kaas, tel était le nom de la planète, d’après Kallig. Le Seigneur lui fit également forgé un nouveau sabre-laser. Hawke fit quelque chose de simple. Un simple tube en métal gris cerclé par du cuir de Chat de vigne, un animal de la planète, et un cristal magenta qu’il a trouvé dans la citadelle. Devenu suffisamment puissant dans le côté obscur, Kallig lui donna une épreuve pour le tester. Il lui ordonna de se rendre sur Korriban, il trouverait les coordonnées dans les archives Sith, et devrait affronter un tombeau caché. Le fantôme ne lui donna pas plus d’explications. Depuis deux ans que le Sith  suivait cette formation, il avait pris l’habitude des énigmes de son maître.

_________________________________________________________

Le tombeau était bien à l’endroit indiqué sur la planète qui, elle-même, était aux coordonnées indiquées. Cette planète était une boule de poussière semblable à Tatooine où il avait été formé par Kenobi mais avec moins de sables et plus de montagnes. Hawke entra dans le tombeau, l’arme au poing, mais non allumé par prudence. L’exploration fut horrible, Hawke faillit mourir des dizaines de fois, droïdes programmés pour tuer des organiques, enfin vaporiser serait le mot plus juste et résistant aux sabres-lasers, créatures qui devraient être mortes depuis des centaines d’années mais qui étaient vivantes, le Sith soupçonna que cette chambre devait avoir un tunnel permettant aux créatures de sortir se nourrir, elles revenaient ici uniquement pour dormir ou se reproduire. Pièges semblables à une pyramide, énigmes mortelles avec électrocution et tout le toutim. Hawke survécut de justesse et parvint même à récupérer le sabre du défunt et même un holocron. Comme Kallig ne voulait que le sabre, Hawke planqua l’holocron pour plus tard.

Une fois sur Dromund Kaas, Hawke ramena le sabre à son maître. Kallig expliqua alors que le tombeau où s’était rendu Hawke était  celui de l’homme qui avait enterré Kallig, son rival. L’homme avait en sa possession un cristal de sabre-laser que tous les Sith de son époque avaient voulu récupéré. Aujourd’hui Kallig avait sa vengeance et il remettait ce cristal dans les mains de son Apprenti et dépositaire : Hawke. Il expliqua qu’il pouvait enfin reposer tranquille. Mais avant de partir, il lui donna son nom de Sith : Darth Imperium. Il devrait recréer la nation Sith et porter le titre de Seigneur Noir avec fierté. Quand Hawke expliqua que Vader avait le titre en question, Kallig répondit avec colère.
- Bah un tel ersatz de Sith ne mérite pas le nom de Seigneur Noir. Les Sith n’ont pas adoubé ce faux Empereur indigne d’être nommé Darth.
Hawke sourit en coin mais préféra garder, temporairement, le titre de Seigneur Sith. Il quitta ensuite le tombeau de Kallig, laissant celui-ci reposer définitivement en paix. Pour être sûr que personne ne viendrait troubler le repos du fantôme, il fit s’effondrer la galerie surplombant l’entrée du Temple, bouchant définitivement l’entrée.

____________________________________________________

Reprenant ses voyages pour trouver un moyen de recréer le Véritable Ordre Sith, Hawke se décida à ouvrir l’holocron. Il découvrit que le rival de Kallig était le frère de Kallig lui-même. Le savoir enfermé dans cet artefact apprenait à son utilisateur à se servir de la Tempête d’Eclairs, une technique puissante et violente, mais qui fatiguait aussi son utilisateur. Le Serennian ne se laissait pas démonter et apprit la technique sans hésitation. Il eut pourtant bien du mal à la maîtriser, allant jusqu’à se brûler une ou deux fois le bras gauche, l’obligeant à le protéger par une armure en Duranium complète. Il finit à force d’acharnement et de volonté à parfaitement maitriser la Tempête d’Eclairs.

Durant cette période, il continua de voyager à la recherche de possibles alliés pour créer son Ordre Sith. Poussé par l’instinct, ou par la Force, ses pérégrinations le conduisirent sur Dantooine où un affrontement entre les Jedi et l’Inquisition avait lieu. Hawke haïssait désormais autant les Jedi que les Inquisiteurs. La Paix était un mensonge, premier précepte des Sith, en effet, la Galaxie ne serait jamais en paix. La Paix intérieure ne pouvait exister car il y aura toujours quelqu’un pour tourmenter notre cœur ou notre esprit. Jouer les protecteurs de la Paix était un beau mensonge de la part des Jedi. L’Inquisition, ces gens qui se faisaient passer pour une sorte de Sith, sans en porter le nom écœurait le Seigneur Sith. De plus il s’agissait souvent, pour les plus gradés, d’anciens Jedi qui avait sombré dans le côté obscur mais qui n’avait pas subi la Formation que lui avait eu ces deux dernières années.

Observant le combat avec malice, il remarqua que l’un des Jedi tomba, vaincu par l’un de ces possesseurs de sabres rouges. Il attendit cependant la fin du combat pour voir s’il y avait quelque chose à piller sur le probable cadavre. Découvrant que le Jedi n’était pas mort, il l’emmena et le soigna. Leone Arkid, tel était le nom de cet homme qu’il venait de sauver. Lui proposant de se joindre à lui pour se venger des Jedi qui l’avaient abandonné, Arkid accepta. Enfin une première recrue.

Durant une longue période, les deux hommes errèrent plus ou moins dans la Galaxie. Hawke finit apr rejoindre une autre place forte Sith : Ziost. Ils y découvrirent, près du temple des Sith, une Rattataki qui avait fui l’Inquisition, Torajj. Celle-ci les accompagna prévenant qu’il était hors de question qu’elle devienne l’apprentie de l’un de ces hommes. Amusé, Hawke accepta que si elle démontrait ses capacités martiales. L’humanoïde tatouée accepta cette condition, mais n’affronta pas Hawke, car le Seigneur Sith décida de reprendre son voyage.

Retournant sur Korriban, ou tout du moins dans l’espace Korribani, Hawke se posa sur la vieille station spatiale en orbite mais totalement délabrée. Il l’explora et trouva un endroit où il pourrait établir une sorte de petite QG pour les trois alliés. Une fois installés, ils trouvèrent un second hangar mais impraticable, la porte anti-souffle qui les protégeait du vide sidéral était close, les boucliers permettant le passage des vaisseaux mais empêchant la décompression étant détruits, Hawke proposa à Torajj de l’affronter. Mais avant qu’elle réponde, ce fut Leone qui en avait assez de suivre comme un petit toutou qui se jeta sur Hawke. Sans hésiter, le duel s’engagea. Le combat fut intense, Hawke se contentant de reculer tout en se protégeant. Il laissa l’ancien Jedi s’essouffler. Finalement, le Serennian décida de passer à l’attaque. En deux bottes, il força l’Anaxi a reculé et à passer en défense. Trois bottes de plus et la garde de Leone s’effondra. Sans attendre, Hawke poussa son avantage et il trancha le bras tenant le sabre de l’ancien Jedi. Arkid s’effondra à genoux, Torajj qui observait de loin souriait d’amusement. La colère palpable de Hawke se poursuivit. Levant sa main gauche, les yeux luisant d’une couleur jaune, une petite boule électrique commença à apparaître. Lançant cette "boule" vers Leone, des éclairs presque blancs fusèrent des doigts de Hawke et frappèrent Leone qui se mit à hurler de douleur. La voix profonde emplie de colère de Hawke résonna étonnamment fort dans le hangar.
- Ne me défie plus jamais.
La voix agitée de soubresauts, Leone répondit doucement.
- Oui, Hawke.
- Je suis Darth Imperium appelle-moi Seigneur.
- Oui Mon Seigneur.

Hawke cessa les éclairs et toisa Leone du regard.
- Bien relève-toi Leone. Désormais, tu seras mon apprenti, je t’apprendrais le côté Obscur. Et tu m’appelleras maître.
- Oui Maître.
- Bien. Lève-toi et va faire soigner ce bras, le droïde médical qu’on a réactivé tout à l’heure t’aidera. Je dois parler avec Torajj.

Sans un mot, Leone se leva prit son bras tranché, ainsi que son sabre et fila en courant vers l’infirmerie en serrant son moignon dans sa main valide. Hawke regarda Torajj et alluma son sabre-laser, la Rattataki allumant les siens.

Hawke regarda avec un plaisir non dissimulé la Rattataki à genoux tête baissée. Elle avait bien mieux combattu que l’Anaxi. Mais elle avait elle aussi perdue. Sauf qu’elle avait su reconnaître sa défaite plus tôt et elle s’était agenouillée devant le Seigneur Sith. Il répondit d’une voix calme, presque froide.
- Torajj, tes connaissances dans le sabre-laser sont impressionnantes mais ta connaissance de la Force reste assez limitée. Cependant, tu es bien au-dessus de mon apprenti. En conséquence, tu ne seras pas mon apprentie, mais tu ne peux être mon égale, tu seras la première guerrière de l’Ordre Sith que je compte rebâtir.
Torajj hocha la tête et l’inclina en signe de déférence puis se releva. Hawke sourit en coin et dit calmement.
- Allons fonder mon Empire.

____________________________________________________

Le premier arrêt de Hawke fut sur Serenno où il décida d’aller voir le Gouverneur planétaire. En fait, depuis des années, ce n’était plus son père. En effet, Faril avait été arrêté pour conspiration puis exécuté. Un gouverneur fantôche dirigeait sa planète. Sans hésitation, accompagné de ces deux acolytes, il entra dans le palais sans difficulté. Allumant leur sabre-laser, ils firent des ravages dans le camp impérial. Il finit par arriver devant le gouverneur. Le menaçant et le torturant légèrement à coups d’éclairs, le Gouverneur annonça à la population qu’il quittait son poste de gouverneur pour le laisser à Hawke. Bien entendu, bien que les soldats impériaux fussent surpris, ils ne bronchèrent pas en voyant ce qu’ils prenaient pour un Inquisiteur prendre le pouvoir.

Après Serenno, au début de la troisième année après la chute de la Première Etoile Noire, Hawke jeta son dévolu sur le Secteur corporatif. En quelques mois, Hawke se créa un territoire conséquent. Serenno, Ziost, Korriban, Dromund Kaas, le Secteur Corporatif, tout cela tomba vite entre les mains du Seigneur Imperium. Les soldats impériaux attirés par le pouvoir du Sith commencèrent à déserter l’armée pour se joindre à Hawke. Sauf que ce mouvement de masse attira inévitablement les grosses pointures de l’Empire. Quelques mois avant la Bataille d’Endor, une flotte Impériale composée de Six Star Destroyers arrivèrent à ce qui semblait être le centre du pouvoir de ce nouveau dissident. Ils étaient bien décidés à le mettre au pas ou à l’exterminer. Mais Hawke avait une énorme surprise pour eux. En effet, ayant fait travailler avec acharnement les millions d’ouvriers de la trentaine de planète sous son contrôle, Hawke avait réussi un incroyable exploit de faire construire trois vaisseaux : Deux Croiseurs et un Star Dreadnought. De plus, ce qui avait déclenché la riposte impériale, Lianna, et donc Sienar System, était tombé aux mains de Hawke. Ainsi en arrivant les vaisseaux de l’Empire Galactique tombèrent nez à nez avec trois vaisseaux fortement armés.

Le combat fut long et violent. Hawke perdit ses croiseurs et plus de la moitié de ses chasseurs. Mais l’Empire connut aussi la défaite, quatre Star Destroyer finirent en flammes. Les deux autres purent se retirer non sans dommage. Cette victoire de Hawke ne devrait sans doute pas rester sans conséquence. Le Sith savait que l’Empire reviendrait avec une flotte encore plus grande, il espérait même que le Seigneur Noir viendrait le chercher. Sauf que tout bascula et la Bataille d’Endor mit fin aux espoirs de Hawke de pouvoir venger la mort de son maître et la défaite qu’il avait subi quatre ans plus tôt. Avec la fin de l’Empire, le Seigneur Sith décida pourtant de continuer sur sa lancée. Après la capture de Maridun, Hawke fit une apparition holonet sur les réseaux de son territoire. Certainement fut-elle aussi diffusée dans d’autres systèmes.
- Peuples des Mondes Sith. En ce jour important, je suis heureux de vous annoncer la renaissance de l’Ordre Sith. A partir d’aujourd’hui, des Mondes de Serenno à Iego, de Bonadan à Maridun, vous serez sous mon autorité, Darth Imperium. Je suis un homme avisé et juste. Travaillez avec zèle et vous serez récompensé. Défiez-moi et je vous punirai. Ne craignez ni l’Empire, ni la Nouvelle République, ceux-ci ne sont pas un ennemi. Je vous protègerai de la Corruption impériale et des fausses promesses de la République. Servez le Seigneur Noir des Sith et je vous promets protection et plaisir. Gloire aux Sith et à la liberté.
Ce discours fut acclamé par de nombreux peuples à travers le territoire Sith. Une fois la transmission interrompue, Hawke accueillit son apprenti et Torajj. Il prit une voix calme, comme détachée.
- Leone, toi qui me suis depuis deux longues années. Toi qui a suivi mon entraînement avec zèle depuis notre affrontement au-dessus de Korriban, je fais de toi un Seigneur Sith. Tu seras connu sous le nom de Darth Leonid. Maintenant va et fait honneur à ton rang.
L’ancien apprenti se leva, s’inclina et quitta la pièce.
- Torajj, tu nous suis depuis notre rencontre sur Ziost. Je te confie la planète. Je t’offre également un siège au sein du Conseil Noir, mes fidèles conseillers. Je te nomme Darth Arkadus. Je te confie également la formation de nos assassins. Au même titre que Leonid, fais honneur à ton rang, mon amie.
Elle murmura un merci, se leva et disparut. Le soir même, elle prit une navette pour Ziost.

Pour célébrer sa nouvelle position, Hawke se fabriqua un nouveau sabre-laser ou plutôt une lance-laser. Il prit le cristal qu’il avait trouvé dans le tombeau sur Korriban, un cristal Qixoni rarissime pour Cristal, du bois de Brylark, un bois provenant des forêts de Kashyyyk pour la hampe. Au bout de son arme, il a installé une sphère rouge. Le Sith garde farouchement le secret sur la provenance de cette sphère.
_________________________________________________

Depuis deux ans maintenant, l’Ordre Sith est l’une des puissances de la Galaxie. Depuis la sécession entre l’Empire Galactique et les traîtres auto-proclamés Empire de la Main, l’Ordre Sith est aussi puissantes que l’Empire Galactique. La Nouvelle République fait même garder ses frontières de peur de voir Yavin ou même Mon Calamari tomber entre les mains des Sith. Même si peu de gens le savent, Hawke entretient de bonnes relations avec l’Impératrice qu’il a rencontrée plusieurs fois depuis leur première fois sur le Classe Providence, en 17 AGE.

Un peu de vous

Pseudo : Fondateur
Sexe : Homme jusqu'à preuve du contraire
Âge : j'ai 521,78 couvée d’œufs (Un œuf de poule met 21 jours à éclore)
Comment avez-vous connu le forum ? : Je l'ai créé
Un peu plus de vous : Faites pas chier !


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ashelia S. Holts
Padawan Jedi / Princesse Dauphine Anaxi
Padawan Jedi / Princesse Dauphine Anaxi

avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 22/04/2016


Feuille de personnage
Alignement: Lumineux
Equipements:

MessageSujet: Re: Hawke Reinhardt ~ Jedi déchu, Seigneur Noir des Sith   Jeu 18 Aoû - 5:51


Nom du joueur
Bienvenue Hawke, tu as fait le bon choix en rejoignant l'Ordre Sith. Tu vas être surpris de voir à quel point, il est bon de servir le Seigneur Noir. Le Combat pour conquérir la Galaxie commence avec toi. Prépare-toi bien, car ça va commencer.

Pour commencer, tu dois recenser ton avatar :Ici.
Ensuite, il te faut agrandir ton cercle d'amis par là, faire recenser ton vaisseau au spatioport ou le faire construire au chantier spatial le plus proche. Tu peux installer ton équipement et tes droïdes dans ce coin

En tous les cas, bienvenue parmi nous et bon jeu.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Hawke Reinhardt ~ Jedi déchu, Seigneur Noir des Sith

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'Affrontement
» L'Ombre a soif [ Call Sintar ]
» Assemblée des Seigneurs Sith
» De nouvelles ambitions [ PV Van Atha'lith ]
» Avatar + Signature pour le Seigneur Noir du Mordor !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars Wings of Liberty :: Bureau des admissions :: Fiches d'identification :: Identifications Confirmées-